Articles

La location des appartements de luxe croît en avril au rythme le plus rapide vu en une décennie

28 mai 2021   |   Par Kadiatou Bah

La croissance des loyers des appartements aux États-Unis est de retour maintenant que la réouverture des économies locales du pays alimente la création de ménages et stimule une forte demande pour tous les types de logements.

Les prix demandés pour la location des appartements américains ont grimpé de 1,3% en avril, augmentant au rythme le plus rapide observé au cours d’un seul mois depuis un peu plus d’une dizaine d’années et probablement au rythme le plus rapide jamais enregistré. 

Cette reprise de la croissance des loyers arrive juste au début de la saison de la location haut de gamme. La grande majorité des déménagements des ménages ont tendance à se produire entre avril et septembre.

Les plus fortes augmentations de loyer en avril ont eu lieu dans les propriétés de luxe de classe A qui avaient subi une bonne baisse de prix au cours de la majeure partie de l’année écoulée. Les communautés de classe A ont enregistré une croissance des loyers de 2% pour le mois, comparativement à des augmentations de 1,3% pour les projets de classe B du marché. Une hausse de 0,3% dans l’inventaire de classe C a été observée.

L’augmentation du pouvoir de tarification en avril s’est avérée presque universelle sur tous les marchés, puisqu’on a enregistré dans la plupart, une légère croissance des loyers pour le mois. 

Parmi les principaux marchés comptant au moins 100 000 unités, Phoenix a ouvert la voie à la croissance des loyers au cours du mois d’avril. Les loyers qui y étaient effectivement demandés ont grimpé de 2,6%.

Les augmentations mensuelles se sont également révélées très fortes à 2% ou mieux dans sept autres grands centres du pays: Austin, Las Vegas, Orlando, Salt Lake City, Tampa, Raleigh Durham et Jacksonville. Denver et Atlanta affichent une croissance mensuelle des loyers de 1,9%.

Le loyer mensuel moyen pour l’ensemble des États-Unis s’élève maintenant à 1 453 $.

La croissance annuelle des loyers est solide dans une grande partie du pays

Le loyer typique du pays est actuellement supérieur de 1,7% aux taux d’il y a un an. Ainsi, les coupures subies pendant les premières lueurs de la pandémie ont été complètement annulées dans tous les endroits sauf une poignée.

La croissance annuelle des loyers atteint maintenant 3% ou plus, ce qui était la performance observée avant la pandémie. Les augmentations de prix d’une année à l’autre sont d’au moins 5% dans 19 des principaux marchés.

Riverside San Bernardino est au premier rang pour la croissance annuelle des loyers, avec des prix en hausse de 13,5%. La croissance des loyers d’une année à l’autre est également à deux chiffres à Phoenix, Sacramento et Las Vegas, enregistrant toute des hausses de prix d’environ 10% à 11%.

Les loyers augmentent d’environ 9% par an à Tampa et Memphis, tandis que des augmentations d’environ 7% à 8% ont eu lieu à Atlanta, Jacksonville, Greensboro Winston-Salem, Salt Lake City et Virginia Beach.

À l’autre extrémité du spectre des performances, la hausse des loyers mensuels d’avril laisse toujours les prix bien inférieurs aux taux de l’année précédente dans certains des principaux centres du pays.

Les loyers sont toujours en baisse de 18,3% d’une année à l’autre à San Francisco, tandis que la baisse de prix annuelle est de près de 14% à San Jose et à New York. La perte annuelle de Seattle est de 6% et les baisses d’une année à l’autre sont de 4% à 5% à Oakland, Boston et Washington, DC. Les loyers effectifs d’avril pour les nouveaux baux sont inférieurs d’environ 3% aux taux de l’année précédente à Chicago et à Los Angeles.

L’occupation reste en grande forme

Bonne nouvelle, le taux d’occupation des appartements aux États-Unis oscille entre 95% et 96% depuis fin 2019. Le chiffre d’avril de 95,8% est en légère hausse par rapport à la base mensuelle de 95,5% observée en mars. La moyenne annuelle était de 95,4% en avril 2020.